Lundi 12 novembre 1 12 /11 /Nov 13:18

9782756406848.jpg

 

Nature de l'ouvrage : roman historique.

 

Synopsis : au Moyen-Âge, l'histoire d'une femme-médecin et de ses péripéties à travers la France et l'Italie pour se faire reconnaître à part entière dans son métier.

 

Mon avis : on ne lit pas ce livre pour son style, creux et sans intérêt. Il a par contre le grand mérite de traiter d'un sujet très mal connu : il existait des femmes médecins au Moyen-Âge, preuve parmi d'autres que cette période n'était pas si noire et si inégalitaire pour la gent féminine.

Par Celine
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 12 novembre 1 12 /11 /Nov 12:52

9782266161664.jpg

 

Nature de l'ouvrage : autobiographie

 

Synopsis : Don Chuka Talayesva est un Indien Hopi (sud-ouest des Etats-Unis) né à la fin du XIXè siècle. Tout au long de son récit, il témoigne de l'acculturation de sa tribu au mode de vie occidental.

 

Mon avis ♥♥ : un témoignage bouleversant sur la fin d'un monde, celui des Indiens d'Amérique, et une mine d'informations sur le mode de vie et la cosmologie des Hopi. On ressort ému du récit de ce chef indien, sage et naïf à la fois, qui accepte le sort de son peuple avec une grande philosophie et un grand discernement.

Par Celine
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 12 novembre 1 12 /11 /Nov 11:57

9782213655154.jpg 

 

Nature de l'ouvrage : essai

 

Synopsis : dans cet ouvrage, l'auteur tente de combattre les clichés que l'on a sur l'Histoire de France... Qui étaient vraiment Clovis? Jeanne d'Arc? Saint Louis? Quel rôle l'Eglise avait-elle réellement au Moyen-Âge? Les intellectuels des Lumières étaient-ils si "éclairés" que cela?

 

Mon avis ♥♥ : essai intéressant, car il permet de revisiter l'Histoire de France d'un autre oeil. Il est aussi très accessible aux non-initiés des thématiques abordées. Ce livre rentre cependant dans la lignée de nombreux autres ouvrages optant pour la même démonstration, il suit un "effet de mode".

Par Celine
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 10 juillet 2 10 /07 /Juil 16:51

orgueil-et-prejuge-zom-09.jpg

 

Nature de l'ouvrage : roman

 

Synopsis : A l'extrême fin du XVIIIè siècle, dans la campagne anglaise. Pour leur assurer un avenir, Mrs. Bennett, issue de la petite gentry, est bien décidée à marier ses cinq filles. Lorsque Mr. Bingley, riche gentleman, loue le domaine voisin de Netherfield, elle voit là l'occasion inespérée de contracter une ou plusieurs alliances avantageuses. Tandis que l'aînée, Jane, tombe sous le charme du jeune homme, sa cadette Elizabeth ne voit en Mr. Darcy, l'ami de ce dernier, qu'un homme orgueilleux et dédaigneux...

 

Mon avis ♥♥ : ce grand classique de la littérature anglaise est un pur régal, un moment de magie où l'on rit, où l'on s'émeut, où l'on vibre! Jane Austen dépeint, sans aucune pitié, la société de son époque où le mariage de convenance l'emporte trop souvent sur le mariage d'amour. Elle illustre aussi la difficulté à laquelle les jeunes filles de condition modeste sont confrontées : trouver le parti le plus favorable afin de s'assurer un statut social et une situation économique acceptables.

Par Celine
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Jeudi 2 février 4 02 /02 /Fév 15:34

fnacNature de l'ouvrage : essai historique.

 

Synopsis : L'amour maternel est-il quelque chose d'inné ou de socialement construit? Dans cet ouvrage, Elisabeth Badinter tente de montrer que selon les époques, être mère ne signifie pas forcément aimer son enfant comme on l'entend aujourd'hui, en prenant personnellement et tendrement soin de lui. Nourrices, pensionnats, précepteurs... les substituts de la figure maternelle sont répandus et culturellement encouragés, puisque l'enfant est souvent considéré comme un fardeau. Ce que l'on appelle aujourd'hui l'amour maternel ne commencera réellement qu'avec l'apparition du sentiment de l'enfance et la protection juridique qui lui est inhérente, à partir du XVIIIè siècle.

 

Mon avis ♥♥ : à mettre entre les mains de toutes les mamans et futures mamans! Non pas pour agir en tout point comme nos aïeules (qui aujourd'hui pourrait laisser son enfant aux soins d'un tiers?), mais pour prouver que la mère parfaite n'existe pas. Déculpabilisons dès que nous pensons commettre une erreur envers notre progéniture!

Par Celine
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Le blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus